Vous êtes ici :

Bien comprendre «SUD Foncier éco»

Les données

Il est important de connaître les sources des données qui sont présentées dans cet applicatif ainsi que les choix d’indicateurs ou de représentations

Une grande partie des données proviennent de la base de données collaborative hébergée par la plateforme d’information géographique régionale : le CRIGE : http://www.crige-paca.org/

La table des établissements

Un établissement d’activité se désigne par toutes unités, lieux d’exploitations ou de productions où est exercée l’activité d’une entreprise. Il peut être ou non géographiquement similaire de celui de l’entreprise. Il est néanmoins dépendant juridiquement de celle-ci.

La table des établissements est alimentée à partir du GeoSIRENE Etalab, des fichiers consulaires CCI et bientôt par les tables d’inventaires issues des EPCI.

MAJ actuelle : fichier Geosirene Etalab 2018 pour les établissements hors des zones règlementaires, établissements issus des fichiers consulaires 2018 à l’intérieur des zones règlementaires.

La table des espaces d’activités

Un espace d’activité économique correspond à toutes zones ou périmètres regroupant une concentration de plusieurs entreprises et emplois en seul lieu.

Il peut s’agir :

  • d’une zone réglementaire définie par un zonage à vocation économique au sein des Documents d’urbanisme
  • d’une zone de fait (théorique) existante hors tissu urbain et périmètre règlementaire dédié, comprenant un minimum de 3 entreprises ou 15 emplois ou d’une superficie de plus de 1ha, dont le fonctionnement et les équipements présents sont similaires à ceux d'une ZAE

Au 1er avril 2019, la table des espaces d’activités présente uniquement les périmètres des zones règlementaires inscrites dans les documents d’urbanismes.

Ainsi les fiches détaillées ou simplifiées de l’application présentent-elles des informations issues des tables des CCI (dernière maj 2018). D'autres tables complémentaires sont interrogées : les tables des associations de zones, de gestionnaires de zones.

L'application présente des zonages complémentaires : SCOT, EPCI, Territoires d'industrie 

Les territoires d'industries ont été créés à partir de la carte éditée par le CGET en décembre 2018.

Foncier mobilisable théorique :

Le foncier mobilisable présenté dans l’application correspond à une table issue de l’outil Urbansimul, développé par l’INRA et le CEREMA, permettant de suivre l'évolution du foncier et d’obtenir un aperçu des espaces potentiellement mobilisables pour l‘ensemble des unités foncières composant un site d’activités : acquisition, viabilisation, occupation (commercialisation), contraintes d’urbanisme et environnementale

Cette information apporte un niveau d’analyse complémentaire pour une optimisation du foncier économique dans le cadre de projet de développement ou d’aménagement.

Représentation spatiale : Cette information est disponible à l’échelle de l’Unité foncière : regroupement de parcelles cadastrales appartenant à un même propriétaire.

Remarque :

Les informations de cette table sont issues de modèle de calculs de l’outil Urbansimul croisant différentes sources de données et variables. Les résultats issus de ces simulations informatiques apportant des informations théoriques sur le potentiel foncier d’une unité foncière.

 

Les chiffres sur l’emploi

Au 1er avril 2019, les chiffres d’emploi proposés dans différentes fenêtres de l’applicatif représentent les chiffres déclaratifs dont les chambres consulaires disposent dans leurs fichiers RCS (Mise à jour 2018)

Ces chiffres déclaratifs sont disponibles uniquement dans le périmètre des zones règlementaires d’activités.

Les tranches d’effectifs proviennent des fichiers GeoSirene 2018 et sont disponibles pour tous les établissements.

Une attention particulière doit être portée sur les effectifs à zéro :

Dans les fichiers originaux, on peut trouver différentes valeurs comme « NC » ou « NN » ou « 00 »

Les établissements non employeurs, les établissements à 0 salarié ou les effectifs non connus.

Ces valeurs dans le champ numérique de la table des établissements sont stockées sous forme de zéro

Les aménités

Les aménités visibles dans les fiches d’information simplifiées ou détaillées proviennent d’un export depuis Open Street Map : elles ne sont ni exhaustives ni à jour (export 2018).

Il s’agit de représenter la présence ou l’absence d’un équipement : la fibre, les parkings poids lourds, cabinet médical, hôtel, restaurant, bureau de poste et distributeur de banque.

Il est prévu une table des équipements qui sera renseignée avec ces éléments et à terme, la plateforme APIDAE (mise à jour en continue par les offices de tourisme) devrait renseigner les équipements hôtel/restaurant.

Les temps d'accès

Les temps d’accès affichés dans les fiches simplifiées représentent des calculs d’accessibilité via des outils d’analyse proposés par OSM.

Attention : Le symbole avion présente l’ aéroport ou aérodrome le plus proche.

Les radars

Il s’agit de représenter différents indicateurs permettant de classer visuellement la zone d’activité.

Il a été choisi d’utiliser la médiane régionale comme valeur de référence pour chaque indicateur.

  • Surface de la zone : multiplication de la surface totale de l'EAE par 100 et division de ce produit par la médiane de la surface totale.

  • Part surface de foncier mobilisable théorique : multiplication de la surface totale de foncier mobilisable théorique de l'EAE par 100 et division de ce produit par la surface totale de l'EAE. On obtient le taux de surface de foncier mobilisable théorique. On multiplie ce taux par 100 et on le divise par la médiane du taux.

  • Part surface batie théorique : multiplication de la surface batie théorique de l'EAE par 100 et division de ce produit par la surface totale de l'EAE. On obtient le taux de surface batie théorique. On multiplie ce taux par 100 et on le divise par la médiane du taux.

  • Part surface en espace vert : multiplication du taux d'espaces vert de l'eae par 100 et division de ce produit par la médiane de ce taux.

  • Nombre d''emplois : multiplication du nombre d'emplois de l'EAE par 100 et division de ce produit par la médiane du nombre d'emplois.

  • Nombre d'établissements : multiplication du nombre d'établissement de l'EAE par 100 et division de ce produit par la médiane de du nombre d'établissement.